2021-07-27
21 MIN DE LECTURE

Il n’est jamais trop tard pour changer...un peu

Vous vous rappelez du moment où l’horloge a sonné les douze coups de minuit et où vous avez pris toutes vos résolutions pour cette nouvelle année ? Manger plus sain, bouger davantage ? Cela remonte à plus de sept mois à présent. Où en êtes-vous ? Des études montrent que moins de 50 % des gens sont capables de tenir leurs promesses pendant quelques mois. Mais ne voyez pas cela comme un échec : il n’est jamais trop tard pour prendre une nouvelle habitude. Mon conseil est de ne pas faire de promesse, mais plutôt de se fixer des objectifs. Et puis vous pouvez définir des objectifs intermédiaires, qui sont gratifiants. Si vous n’atteignez pas l’un de vos objectifs intermédiaires, eh bien ce n’est pas une catastrophe. Vous aurez une nouvelle chance d’accomplir l’objectif intermédiaire suivant. On se sent bien mieux ainsi que lorsque l’on ne tient pas une promesse.

Un peu plus d’informations sur la sportive que je suis

Personnellement, j’ai fait plutôt beaucoup de sport au fil des ans. Je m’implique généralement à fond dans mes séances de sport. J’ai commencé avec les sports de ballon au collège, puis je me suis essayée aux sports collectifs pour finalement opter pour la musculation. Pour me mettre au défi, j’ai participé à une compétition d’athlétisme quand j’avais la vingtaine. Je sais qu’il en faut pour réussir à obtenir des tablettes de chocolat de rêve lorsqu’il est question de faire un régime et du sport. Mais je sais aussi ce que vous devez sacrifier pour y parvenir. Je dois admettre que le désir n’est plus là et que je ne prévois pas de m’y remettre. Désormais, je fais du sport plutôt pour me sentir bien. Donc les régimes et les « journées plaisir » sont derrière moi depuis longtemps. Pour moi, faire du sport a toujours fait naturellement partie de mon quotidien. Mais je sais que ce n’est pas évident pour tout le monde, donc voici quelques conseils...

Mes routines

Si votre objectif est de commencer à bouger davantage, alors mon meilleur conseil est de trouver un ami ou deux. Faire du sport est tellement plus facile quand vous avez de la compagnie. J’ai un pote de sport qui vient me chercher 2 jours par semaine pour faire une séance de jogging. Pour être honnête, quand il fait -10 degrés ou qu’il pleut, je ne suis pas très motivée et j’aurais abandonné plus d’une fois sans lui. Actuellement, il est en vacances à 700 km d’ici mais nous courons quand même ensemble, au bout du téléphone. Les autres jours, c’est généralement Tabata à midi. Non, ce n’est pas un plat local mais une forme d’entraînement à intervalles auquel tout le monde peut participer, quelle que soit votre forme. Au bureau, nous sommes un groupe certes restreint mais courageux. Nous sortons même sous la pluie et nous nous battons ensemble.

trainingspicturetiny

Qu’il pleut, qu’il vente ou qu’il neige

Je ne sous-entends pas que chacun devrait sortir et courir à 5 h 30 du matin avant d’aller travailler ou arriver en sueur au repas du midi (je vois moi-même à quel point ça sonne horrible). Il est important que vous identifiiez votre méthode, ce qui fonctionne pour vous. Aller marcher à midi peut être un bon point de départ. Juste commencer par marcher à un rythme de croisière en bonne compagnie. Cela stimule le corps qui est resté assis pendant plusieurs heures et vous permet de prendre un bol d’air frais en retour. Je vous promets que l’après-midi sera bien plus agréable, tant physiquement que moralement. Si vous faites cela et que vous vous mettez debout de temps en temps au bureau, c’est déjà beaucoup. La chose la plus importante n’est pas ce que vous faites, mais simplement de faire quelque chose.

PETIT À PETIT, L’OISEAU FAIT SON NID

Bouger et faire accélérer votre pouls est vraiment bon pour votre cerveau. Mais il y a également de nombreux autres effets positifs sur la santé :

- Vous êtes plus heureux et plus alerte car, entre autres choses, de la dopamine et des endorphines sont libérées dans le cerveau

 

- Vous améliorez votre mémoire et votre capacité d’apprentissage car l’hippocampe, qui correspond au système mémoriel du cerveau, augmente ou conserve sa taille au lieu de la réduire

 

- Vous êtes plus apte à résoudre les problèmes

 

- Vous augmentez votre capacité de concentration

 

- Les cellules musculaires produisent des protéines qui sont analgésiques et stimulantes et qui contrecarrent le stress et la dépression

 

- Faire du sport renforce également votre système immunitaire et réduit le risque de maladie cardiovasculaire Être actif est positif pour votre glycémie, votre pression artérielle et votre niveau de lipides sanguins.

 

Hummm... Je peux encore continuer quelques temps...

 

La nourriture... Impossible de l’oublier

Après l’activité physique vient le sujet d’une alimentation saine... Et LÀ, nous avons un problème : pourquoi inutile = savoureux ? Personnellement, je suis vraiment accroc au café. À cet instant-même, je rêve d’une part de gâteau avec de la crème onctueuse et des framboises.... hummm... Les gens qui disent que le gâteau sans sucre ni beurre est aussi savoureux mentent... Mon conseil est simplement de ne pas s’interdire tous ces petits plaisirs alimentaires. Pourquoi devriez-vous arrêter de manger des choses savoureuses ? Vous n’avez qu’une vie ! Ce qui est important, c’est de ne pas en manger souvent. Donc au lieu de les bannir, essayez d’ajouter quelque chose de sain. Si vous décidez de manger deux fruits par jour, vous ne serez pas autant obnubilé(e) par (dans mon cas) le café. Ça passe mieux avec de petits changements qu’avec une véritable révolution que vous ne réussirez pas à maintenir à long terme. Nous avons le privilège de prendre notre petit-déjeuner chez Garantell. Donc remplacer les sandwichs de pain blanc par du pain complet est déjà un bon début. Et oui, vous pouvez garder la confiture pour commencer. Le changement prend du temps.

Nous y voilà

En commençant à faire du sport et à manger un peu plus sain, vous devenez plus alerte et avez plus d’énergie. Vous vous sentez mieux et êtes plus efficace, alors pourquoi attendre ? Je ne dis pas que ce sera facile. Il vous faut duper votre cerveau et se montrer un peu têtu(e). Au début, ce peut être un peu frustrant car les bonnes vieilles habitudes ont la vie dure. Mais le sport est addictif du fait des endorphines donc, après quelques temps, vous ne pourrez plus vous en passer, comme moi.

PARTAGER